Je prends mon coeur

par le  bras,

le frictionne

d’eau de tendresse,

lui bandant les yeux,

aux fausses promesses

de nos dirigeants.

Demain,

mon coeur et moi

irons nous baigner

dans une rivière de douceur,

loin des bruits contradictoires

de la foule,

loin des guerres, des ouragans

et des séismes.

Demain,

main dans la main,

bien avant le crépuscule,

nous partirons,

mon coeur et moi,

vers d’autres sentiers,

vers les chemins du calme,

Demain,

mon coeur et moi

chanterons au bras

de notre amie, Allégresse

DEMAIN… nous marcherons en harmonie

avec l’ivresse de la tendresse.

DEMAIN… pour purifier l’aujourd’hui.

 

 

Publicités